22 mai 2015 adm

Contrôle pollution : de l’oxygène pour l’après-vente automobile

En intégrant, le diagnostic pollution au contrôle technique obligatoire, la loi va apporter une bouffée d’air aux professionnels de l’entretien réparation.
A partir du 1er janvier 2017, le contrôle technique obligatoire des véhicules (VP et VUL) comprendra également le contrôle de la pollution. Les centres de contrôle technique ne devraient pas être les seuls à se féliciter de cette mesure (même s’ils doivent par ailleurs déplorer que le contrôle des VP n’ait pas été annualisé comme initialement envisagé). Les garages voient s’ouvrir à eux de nouvelles opportunités.

Plus d’infos sur : www.largus.fr

Mots-clés: ,