icon

Diagnostic Filtres à particules Easydiag-DPF®

eco-maintenance

Un Diagnostic des filtres à particules Easydiag-DPF® pour éviter des dépenses inutiles ! Nos motoristes ont mis au point une méthode de diagnostic unique et brevetée de votre filtre à particules. Il s’agit d’un protocole de mesures assisté par ordinateur, lié à l’exploitation inédite des paramètres électriques, le tout combiné à une base de données, qui génère un rapport vulgarisé pour connaître « l’état de santé » réel de votre filtre à particules. Cette innovation regroupe avantageusement divers savoir-faire de Spheretech tels que des études R&D en laboratoire, l’exploitation de nos bases de données, l’intelligence artificielle et enfin notre chimie curative. Prenez rendez-vous chez un garage de votre région qui a investi dans ce logiciel et son matériel associé et obtenez votre diagnostic directement sur votre application.

Trouver un atelier équipé

Pourquoi le diagnostic EASYDIAG-DPF® ?

Un filtre à particules coûte cher et peut s’encrasser très rapidement.

Beaucoup de professionnels font un diagnostic succinct basé sur de l’expérience, voire du « ressenti » à partir de ce qu’on appelle « la pression différentielle », or ce n’est pas suffisant car il n’existe pas une valeur unique de référence pour toutes les voitures !

De fait, des milliers de FAP sont changés pour rien alors qu’ils peuvent souvent être sauvés avec nos produits et/ou notre méthode de nettoyage machine.

Pourquoi la seule prise en compte de la pression différentielle par certains professionnels ne suffit pas ?

La méthode est toujours la suivante :

« Je mesure la pression différentielle au régime moteur Y et si la pression différentielle dépasse la valeur Z, le filtre est encrassé. »

left

meco

Des méthodes à proscrire

Elles ne peuvent pas fonctionner pour une multitude de raisons que nous ne listerons pas de manière exhaustive ici, néanmoins, voici quelques arguments clés :

  1. La pression différentielle est fonction de la technologie du FAP non décrite sur la carte grise ou livret d’entretien. Donc inconnu du professionnel sans l’aide d’Easydiag-DPF®.
  2. La pression différentielle est fonction du débit et donc de la cylindrée du véhicule, on ne mesure pas aux mêmes régimes moteur 2 FAP de technologie identique sur un moteur de 1,5L et sur moteur de 2,0L.
  3. Il faut un protocole bien défini en termes de temps d’acquisition, la température influant énormément sur la pression différentielle. Sans protocole Easydiag-DPF® la marge d’erreur peut être de 300 % !

Et bien d’autres sources d’erreurs encore… Bref, si votre garagiste habituel ne connait pas, parlez-lui en ! S’il est technique ça va l’intéresser !

Les bénéfices de l’EASYDIAG-DPF® sont nombreux

  • Un diagnostic personnalisé de votre FAP désormais à la portée des professionnels.
  • Recours à une maintenance curative moins coûteuse, telle qu’un nettoyage par exemple.
  • Facilite le diagnostic du professionnel pour savoir si le FAP est sauvable ou non.
  • Oriente sur des solutions clients telles qu’un nettoyage « maintenance » ou nettoyage machine pour gagner 1 an ou 2 ou remplacement de la pièce.
  • Rapport « grand public » pédagogique pour le consommateur sur l’entretien et l’état de santé de son FAP.
  • ECOMAINTENANCE® des moteurs pour maintenir dans la durée, l’effort des constructeurs dans leur challenge technologique de baisse de pollution (normes EURO).
  • Maintenance Ecoresponsable qui évite le défapage.
Produits conseillés